Trophées de l’assurance 2014

Un concept original sur les pentes de la Citadelle de Namur ; une course sous forme de boucles de 5kms qui peuvent être parcourues 1, 2 ou 4 fois où notre ami Gauthier Carion a décroché une belle 7ème place sur le 20kms. Bravo 😉
Mais il y avait également « les buttes du Mont-Blanc »… 48 montées/descentes à faire en solo, en duo ou à 4.

Pour moi, ce sera un duo, mixte, avec une fameuse coéquipière, Ann Saffre !

Jour J, nous débarquons un peu à la dernière minute à la récupération des dossards. Je sens mes compagnons du jour un peu décontenancés lorsqu’ils découvrent les montées qu’ils vont se taper.. J’avais pourtant prévenu ! ^^
C’est moi qui dois assurer le premier relais, et à 30″ du départ, j’en suis encore à me dépatouiller avec mes épingles à nourrice pour accrocher mon dossard. Grrr, et dire que je voulais m’échauffer. Pas eu le temps.

PAN !
Tous les concurrents des Buttes du Mt-Blanc, quelles que soient leurs catégories, s’élancent en même temps.

La description du parcours que nous aurons donc à effectuer 48 fois commence par une légère descente avant d’attaquer la première butte (Pour être très clair, on pourra remplacer le mot « butte » par le mot « mur » …..).
Première butte où un escalier naturel se formera au fur et à mesure des passages répétés des concurrents.
Puis 50m de plat, et là, là.. Enchainement de 4 butt.. murs donc, sous formes de paliers.
On atteint alors le haut de la Citadelle.
50m de plat, puis descente tranquille en lacets et retour au départ.
Tour de moins d’1km avec 50m de dénivelé positif.
En bref, c’est court, intense, et ça fait mal.

Les premiers tours défilent alors que nous n’avons plus aucun repère sur la concurrence. Impossible d’identifier qui fait quoi mais on s’en fout un peu, notre repère, c’est le seul autre duo mixte composé des (TRES) sérieux clients que sont Anne Favier et José Istace (palmarès long comme mon bras.. Et j’ai le bras long :D)
Notre objectif est de ne pas nous prendre trop de tours par ces cadors…
Autre repère, le duo masculin Sébastien, mari d’Ann, et François, le frère de Sébastien.

Nos premiers relais se passent bien, je tourne en 5min, et Ann en 6min.
José tourne (évidemment..) plus rapidement que moi (4min45 en moyenne) mais ma coéquipière, Ann donc, parvient à récupérer un peu du temps perdu sur son homonyme Anne. C’est bon tout le monde suit ?

La pluie finit par s’inviter aux festivités, ça ne change pas grand-chose mis à part que le fait de pouvoir se relayer et reposer à chaque tour nous permet de nous couvrir un peu plus, casquette et manchettes pour moi.

J’ai depuis longtemps abandonné l’idée de tourner avec mes bâtons car le relais que l’on doit se passer à chaque fois n’est pas très pratique. 1 seul tour testé avec les bâtons, .. Directement remballés ensuite.
Néanmoins, je constate bien malgré moi que le planté de bâton est plus ou moins maîtrisé par certains après que l’un d’entre eux m’ait planté son bâton dans la main droite lors d’un dépassement dans une descente. Aïe…

Une petite tape sur François, je le dépasse pour la première fois, le pauvre, dans une montée.

Psychologiquement, avoir chacun terminé son 12ème tour, fait du bien ! La moitié est parcourue.
Le rythme n’est plus aussi rapide qu’au début, mais c’est un constat général, le parcours est cassant, usant, épuisant.. Et on est tous logés à la même enseigne !

Ce qui devait arriver arriva… Le seul autre duo mixte de la compétition nous dépasse vers le 27 ou 28ème tour je crois et alors que pendant longtemps nous étions parvenus à les maintenir à distance. Mais José est vraiment très fort. Et c’est aussi impressionnant que « beau » à voir. Quelle foulée !

Les derniers tours sont là, je les décompte depuis quelque temps déjà, on en a bientôt terminé.
Je viens de boucler le 45ème tour et lorsque je passe le relais à Ann, elle m’ordonne d’aller voir la personne responsable du chrono pour demander si tous nos tours ont bien été comptabilisés vu que cela fait quelques temps que nous entendons dire autour de nous qu’il y aurait eu des problèmes avec les puces.
Je m’exécute sans attendre et constate que tout est bon pour nous.

Dernier tour, dans un monde parfait, j’aurais voulu « envoyer du bois », comme on dit, mais je dois avouer que les premiers tours en 5min sont déjà loin. Pouf, pouf, pouf, c’est dur…
Ann assure son dernier tour elle aussi et nous sommes interviewés par le speaker.
Nous sommes bien évidemment le deuxième couple en mixte.. Sur 2 équipes inscrites. lol

François et Sébastien ont 7 tours de retard sur nous ; le temps qu’ils bouclent leur périple, je file prendre une douche avant de finir de les encourager sous une pluie diluvienne.

Résultat des courses, nous serions seconds au classement duo mixte, mais le meilleur de tout ça, c’est que nous sommes de plus… Seconds, au classement général des duos. Incroyable perf’…

Bravo à ma coéquipière sans qui on n’aurait pas eu un tel classement.

CLASSEMENT DEFINITIF

Des photos en vrac

2 réponses à “Trophées de l’assurance 2014”

  1. Bravo, bravo et encore bravo à tous les deux…..tu vois, tu n’étais pas si mal préparé que cela. Très belle performance ; ce classement est super, donc, vous êtes sur le podium des duos ? Bisous et reposez vous

  2. Je pense que c’est le genre d’épreuve ou tu peux briller avec ton passé de vttiste !
    je me souviens de tes ascensions de murs sur le parcours de l’abbayes, impressionnant …
    bravo à tous les 2 ! un podium fait toujours plaisir .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.