Sud du chemin Stevenson (GR70) depuis Alès

14 Juin 2019

Accompagné d’Ann, Seb et Laurent, nous arrivons par le train à Alès en début d’après-midi.
Nous rencontrons le cousin de Guillaume à son travail pour lui laisser un gros sac de vêtements propres pour le trajet du retour.
La chambre d’hôtes qui nous accueille est idéalement placée sur le GR70 que nous allons suivre pendant 3 jours, aussi appelé chemin Stevenson.
Seb était tenté de participer à la course locale qui avait lieu, hasard du calendrier, ce jour-là, dans les ruelles de la ville mais la raison l’emportera, nous avons tout de même 130km à effectuer ces 3 prochains jours.
Pizzéria dans Alès.

15 Juin 2019

Nous quittons nos hôtes et débutons le GR sous un ciel chargé. L’équipement que nous transportons chacun est très léger car il faudra l’assumer pendant ces 3 jours.
Vers le 23è km, nous entrons dans Saint-Jean-du-Gard et parvenons avec difficulté à trouver une boulangerie qui sert des sandwichs.
Saint-Germain-de-Calberte est notre village d’arrivée (48km – 1950D+ – 7h02 de course), il faut encore néanmoins se coltiner 2km de route en descente pour rejoindre la maison d’hôtes excentrée. Néanmoins, le jeu en valait la chandelle. Des propriétaires incroyablement gentils, des hébergements insolites en cabanes, un petit cours d’eau.. Le paradis !
Super repas le soir partagé avec d’autres vacanciers, autour des hôtes. Une adresse à retenir, assurément !

Nous nous endormons rapidement dans nos cabanes..

16 Juin 2019

Après avoir nourri la brebis au biberon (super souvenir pour moi !!), notre hôte nous remonte au village (et même un peu plus !) – nous avons finalement accepté hier soir cette alléchante proposition -.
L’étape est plus ensoleillée qu’hier, il fait assez chaud, sans non plus que ce soit intenable. Le point d’orgue de cette seconde étape sera le Mont Lozère que nous grimperons en fin d’après-midi.
Avant ça, il y aura eu l’extraordinaire descente vers le village du Pont-de-Montvert où nous avons, là aussi, difficilement trouvé à manger.
Le Bleymard est rejoint après cette nouvelle longue étape (50km – 1960+ – 7h23) et alors que nous n’avons pas suivi le trajet du GR qui était trop long (environ 80k). Notre itinéraire bis n’était pas mal, lui non plus.

17 Juin 2019

Dernière courte étape de 29km et 900+
Facile pour terminer et reprendre le train à La Bastide Puylaurent où nous mangeons sur place avant de reprendre le train sur un itinéraire touristique vraiment magnifique. Quels paysages…
Nous arriverons à Nîmes le soir dans un bel hôtel avec piscine avant de repartir le lendemain dans nos pénates.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.