Mon premier 100 kms !

J’ai l’air d’annoncer ça, comme si c’était le premier d’une longue série… Mais euh… Je vais déjà essayer de terminer celui-là !

Nouvelle étape à franchir et dans la continuité de celles déjà entreprises depuis quelques mois, ces quelques mois où j’ai décidé de ne plus courir que des courses nature, des trails.

Et puisque je suis inscrit à de longues courses (75kms en décembre, 80kms en mars, sans doute 98kms en août), j’ai envie de voir si, tout simplement, je suis capable de tenir la distance.

Le parcours a été très facilement trouvé. Il débutera à Paris, et se terminera, je l’espère, chez mes parents… 106 kms plus loin, dans l’Eure.

Ca fait un petit moment que cette idée me trotte dans la tête, et j’ai décidé de franchir le pas il y a une dizaine de jours, pour finalement retenir la date du 24 octobre afin de tenter de réaliser cet exploit (?!). L’avantage étant que 2 de mes cousines habitent sur le tracé. Je pourrai donc abreuver la machine et me remplir le gosier chez l’une et l’autre.

Et sur le dos ? Je n’ai pas encore checké de façon précise le matériel adéquat que je dois emporter mais il y a les choses indispensables qui viennent direct à l’esprit, et en premier lieu, ma ventoline (je suis asthmatique depuis la naissance…), le téléphone… et la couverture de survie !
Mais il faudra aussi penser à des fringues de rechange, de l’eau et des barres énergétiques.. Et la frontale.
Dernier achat en date, qui me sera bien pratique ; le sac Ultralight Olmo 5 Litres, de chez Raidlight pour fourrer tout ce bazar !

Quand ? 24 octobre. 6h00. Départ Place de Catalogne dans le 14ème. Je vais courir de temps en temps à cette heure-là en semaine… Il ne fait vraiment pas chaud en ce moment ! Brrrr…
Je pars dans l’idée d’arriver avant 21h, ce qui me donne une bonne marge. En comptant les arrêts ravitaillements chez mes cousines, ça me fera une moyenne de 7-8kms/h. Je ne veux pas établir un record, juste… terminer ! Ce qui sera pour moi, la plus grande des récompenses.

Des accompagnateurs ? Oui, j’ai trouvé des dingues pour se lever très tôt un samedi matin et m’accompagner.

  • Manu, le mari de ma cousine, qui ira jusqu’où j’irai (comprendre, jusqu’à chez mes parents, ou jusqu’à mon point de croix… lol Oui désolé maman, ça ne te fait sûrement pas rire !) en VTT,
  • JS, qui courra à mes côtés jusqu’à épuisement (pour reprendre ses mots : Je sortirai donc du parcours, selon mon état aux alentours de :
    – Saint-Nom la-Bretèche – Forêt de Marly KM 25
    – Maule KM 41
    – Mantes-la-Ville KM 57
    ),
  • La féminine de l’étape, Lara, ma cousine, suivra en vélo également sur une vingtaine de kms à mi-parcours,
  • Et enfin the last but not the least… Mon papa qui me soutiendra les 20 derniers kilomètres en courant avec moi 🙂

Le parcours maintenant. De Paris à Mantes, je ne le connais pas du tout, mais Manu, lui, oui, donc je suivrai bêtement. Après je connais, il y a donc une grosse côté à 60kms, et une autre moins raide mais longue sur la fin de parcours… J’appréhende particulièrement celle-là mais il y a peu de chance que j’abandonne si près du but. On sera à 100kms !

15 réponses à “Mon premier 100 kms !”

  1. En voilà, une belle expèrience, je t’aurai bien accompagné mais je cours le trail des lueurs et puis 106 bornes, quand même, lol.
    Bon courage Stan et bravo pour ta pugnacité.
    Ecoute ton corps et tu iras loin,
    Olivier.

  2. bon, cela fait une belle promenade… au moins tu ne fais pas dans la demi-mesure . le principal c’est déjà avoir la course dans la tete pour la finir avec les jambes…

    Je te souhaite bon courage dans cette aventure … une belle maniere de voir si la suite de tes trails hivernaux passeront bien .. apres , ecoute toi bien .. ne pete pas la mecanique qd meme .. le repos est necessaire et te permettra d’aller faire de jolies courses par la suite , alors ça serait domage de l’abimer..

    Txo , Jay

  3. Je te souhaite de réaliser cet exploit jusqu’au bout. J’espère également que les conditions météo seront optimales et que tu prendras quand même du plaisir. Je suis rassurée, tu seras bien accompagné même je regrette de ne pas être là pour participer à cette aventure.

    Je te fais plein de bisous 🙂

  4. Coté matos, pense aussi aux différents gels antioxydants et énergétiques ainsi qu’à des pastilles de sel, très utile contre les crampes… Conseil de trailer: ne pas courir dans les montées si tu veux aller au bout, courir uniquement sur le plat et dans les descentes douce.
    Bon courage Stan, c’est un vrai gros défi qui t’attend, et je suis très curieux de savoir comment tu va gérer cet effort, et du programme qui t’attend dans les mois à venir… Faudra qu’on en parle tous les deux si tu veux bien…
    Courage mon ami! Eclate-toi!

  5. Salut Insigma,

    bon courage pour ce 100km initiatique, celui qui doit rester gravé dans la tête du coureur… En attendant ton récit qui me donnera certainement l’envie de m’y coller

    Mame

  6. Mais elle où cette mouche qui vous pique tous !

    C’est courageux de s’engager sur un 100 borne en « solo ».

    Que ta route soit belle.

    Ta maman t’attend, ne fais pas le fou.

    On veille sur toi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.