On se réveille sous un ciel gris, comme d’hab’ oserais-je dire… C’est bien triste tout de même mais finalement on aura pas trop mal dormi dans notre -3*

Retour à Yellowstone pour faire la partie ouest de la boucle basse du parc ; beaucoup de geysers à voir… Un paysage lunaire entrecoupé de sources d’eau chaude, bouillonnantes parfois, fumantes souvent…
Quelques animaux proches de la route encore une fois, plusieurs cascades dont « firehole canyon falls », très belle, des rivières encore et toujours et des forêts, plaines, montagnes à n’en plus finir… De toute beauté !

Le midi, arrêt au snack d’Old Faithful Geyser ; pas mauvais et pas trop cher. Nous nous posons ensuite face au Old Faithful Geyser, du même nom que le village donc, et qui se manifeste toutes les 90 minutes ; après une longue attente, nous assistons au court spectacle ; le trou qui fume en permanence se réveille enfin et crache de l’eau entre 30 et 55m (dixit le Routard ! Car en pratique nous n’estimons cette hauteur qu’à.. 10m maxi peut-être ?!). C’est le geyser le plus connu des Etats-Unis, sinon du monde.

La route reprend, nous avons la chance de croiser un coyote que nous prenons facilement en photo puis nous atteignons le parc de Grand Téton, au sud de Yellowstone.

Fondé en 1929, donc un demi-siècle après Yellowstone, le Grand Téton National Parc porte un nom bien gaulois. Il vient des premiers trappeurs français qui, à la vue des 3 plus hauts sommets, songèrent à la forme de tétons féminins (!)

Nous ne nous attardons pas dans ce parc où nous prenons tout de même le temps d’admirer l’immense Jackson Lake ainsi que les fameux 3 Téton dont le plus haut atteint 4197m

S’ensuit une longue route, parfois pluvieuse, parfois enneigée, avec un arrêt forcé de 20 min pour cause de travaux (on se marre bien avec la charmante nana tenant le panneau ^^) – Oui car il faut savoir que là où nous, nous avons des feux pour réguler la circulation lors de travaux, les américains ont des humains pour le faire !-

Nous atteignons Dubois sur la route 26. Waouhh le village ! Trop classe… Typique des meilleurs westerns (peut-être même des mauvais à la réflexion !)… Et la vingtaine de miles qui suit est époustouflante ! Magnifiques paysages… C’est grandiose!

Arrivée au Subway (héhé !) de Riverton… Il ne pleut pas mais le temps n’est de nouveau pas engageant, on oublie donc -une fois n’est pas coutume- le camping pour le soir. On décide tout de même de rallier le Boysen Sate Park, voir s’ils n’avaient pas des « cabines » de dispo. On trouve bien le State Park… mais… il n’y a rien! 🙁
Là ça commence à devenir franchement problématique mais on s’en fait pas, je suis au volant, j’ai pris du Vault au Subway et j’ai une patate d’enfer, prêt à rouler toute la nuit s’il le faut !
Je ne sais pas trop ce qu’il nous prend à ce moment là mais la voiture passe en mode discothèque… Tecktonik de débilos à fond là-dedans, lampes de poche et roulezzzz !.. On s’est sacrément bien marrés, faut reconnaître !

On atteint Thermopolis, le motel « Cactus Inn », et nous arrêtons finalement pour une chambre assez cool, avec internet, et très bon marché !

05.06, day 20 – Thermopolis, Wyoming > Hitchcock, South Dakota

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.